Caractéristiques techniques d'une pompe à chaleur (PAC) air-eau : COP, puissance, gaz, compresseur

Pompe à chaleur air-eau (PAC)


Pompe à chaleur air-eau : un peu de technique

Pour celles et ceux qui souhaitent mieux comprendre le fonctionnement d'une PAC air-eau, voici les caractéristiques techniques à connaitre :

  • Le Coefficient de Performance : le COP
  • La puissance
  • Le type de fluide frigorigène
  • Le compresseur

 

Etude gratuite et sans engagement

Bon à savoir  : 30 % de crédit d'impôt en 2015 pour l'installation d'une PAC air-eau

 

Le COP (Coefficient de Performance) moins élevé par grand froid

Une PAC air-eau produit plus d'énergie que ce qu'elle en cosomme. Le COP représente le nombre de kWh d'énergie produite, pour 1 kWh de consommation électrique, essentiellement par le compresseur de la pompe à chaleur.

Certaines pompes à chaleur ont des COP avoisinant les 4. Cependant cette performance chute fortement en dessous de +7°C, et brutalement en dessous de 0°C.

A -7°C une pompe à chaleur réagit exactement comme un radiateur électrique, c'est-à-dire qu'elle consommera autant d'énérgie que ce qu'elle en produira.

Il est recommandé d'avoir un chauffage d'appoint comme un poele à bois, cheminée ou un radiateur à fioul pour les journées les plus froides de la période d'hiver.


Estimer les économies de chauffage

Vous pouvez comparer gratuitement les économies que vous pouvez réaliser en installant une pompe à chaleur air-eau. Pour cela il vous suffit de renseigner le formulaire et des professionnels vous feront une étude gratuite et bien évidemment sans engagement.

 

Demande d'étude en économies de chauffage

 

La puissance calorifique d'une PAC détermine la production de chaleur

L'installateur agréé en votre présence récoltera une mine d'informations lui permettant de calculer avec précision vos besoins en production de chauffage.

Afin d'éviter le sous-dimensionnement de votre pompe à chaleur air-eau, il est important de connaitre l'année de construction de votre maison, le volume total à chauffer, la nature de l'isolant, le type de fenêtre (simple ou double vitrage), présence ou pas de vide sanitaire, la température de référence de votre région (température la plus basse en hiver) et la température souhaitée dans votre logement.

Un surdimensionnement vous occasionnera une consommation plus importante de votre compresseur, et donc vous ferez moins d'économies.

Certaines pompes à chaleur sont dotées de résistances électriques étagées permettant de pallier aux hivers trop rigoureux, ne se déclanchant qu'à très basse température.

 

Corrélation entre le type de gaz et le type de PAC Haute ou Basse Température

Les pompes à chaleur sont de haute ou de basse température en fonction du type de liquide frigorigène.

Gaz R410A : PAC Basse Température

La tempéraure de condensation d'une pompe à chaleur air-eau chargée en gaz R410A est de 55°C. Ce type de PAC est utilisée pour des plancher chauffant ou pour des ventillo-convecteurs.

Gaz R407C : PAC Haute Température

Le gaz R407C ayant transporté les calories vers l'unité intérieure condense à 65°C. Ce type de PAC est utilisée pour la rénovation énergétique en remplacement des chaudières pouvant chauffer l'eau à très haute température comme le chauffage au fioul ou au gaz propane ou ville. Les radiateurs émetteurs de chaleur sont alors conservés.

 

Le compresseur chauffe le gaz pré-chauffé par l'air extérieur et le dirige

Le compresseur permet d'éléver la tempéraure de chauffe du gaz déjà préalablement pré-chauffé grâce à l'air extérieur. Il est très important de savoir qu'une des propriétés des gaz ou liquides frigorigènes est de bouillir même à des températures extérieures négatives.

L'autre rôle du compresseur est d'établir une direction, un sens de déplacement de ces gaz, de l'unité extérieure vers l'unité intérieure.