Caractéristiques techniques d'une installation photovoltaïque : Puissance, kilowatt-crête, onduleur

Panneaux Photovoltaïques


Caractéristiques techniques des panneaux photovoltaïques

S'intéresser aux caractéristiques techniques d'un panneau solaire photovoltaique permet de mieux comprendre son fonctionnement, sa capacté de production, et de faire les bons choix d'installation.

Si créer du courant grâce à la lumière du soleil était une étape simple, éviter la surchauffe et la perte de production n'était pas une mince affaire.

 

De quoi est constitué un panneau solaire photovoltaïque ?

Outre les matériaux passifs servant de maintient ou de support tel que l'encadrement en aluminium ou la plaque de verre, un panneau photovoltaïque est compartimenté :

  • Les cellules photovoltaïques : unités de production électrique les plus petites, reliées par groupe de 6 pour former un module.
  • Les modules photovoltaïques : l'ensemble de ces modules forment le panneau photovoltaïque.
  • Les panneaux photovoltaïques : plusieurs panneaux forment une centrale photovoltaïque.
  • Diode bypass : ces diodes permettent d'éviter la surchauffe d'une cellule ou d'un module et permettent également d'éviter la perte de production du panneau entier et de tous ceux qui y sont reliés en cas d'ombrage d'une partie du panneau.

 

La puissance d'un panneau : kilowatt/heure (kwh) ou kilowatt-crête (kwc) ?

Pour mieux comprendre la puissance d'un panneau photovoltaïque, il faut pourvoir distinguer 2 unités de mesures mesurant 2 résultats différents.

Le Kwh est la capacité de production en électricité d'un panneau solaire qui se détermine en fonction de sa taille et du matériau qui le constitue (monocristallin, amorphe, polycristallin).

Le Kwc est la quantité d'énergie électrique produite d'un panneau dans des conditions standard d'ensoleillement, c'est-à-dire à 25°C par exemple, sous un ensoleillement de 1000 w/m², avec une inclinaison de 45°. Cela permet d'expliquer, que pour une installation indentique (3kw), la différence de résultats de production énergétique, donc de gain d'argent, dans le sud de la France (2500 €) contre ceux obtenus dans le Nord (1500 €).